Retour sur la carrière de Karol Brassard

Karol Brassard est un homme d'affaires canadien diplômé des écoles HEC. Ses brillantes études en gestion et marketing l'ont amené à créer, en 1987, sa première affaire : Nexxlink Technologies, société spécialisée en services informatiques intégrés. Dix-sept ans après, la « petite entreprise » compte plus de mille employés et réalise un chiffre d'affaires annuel de cent vingt-cinq millions de dollars. Elle sera cédée en 2005 lors d'une opération financière à environ soixante-dix millions de dollars à la société Bell Canada.


Karol Brassard est un techno entrepreneur ambitieux agissant rationnellement et intelligemment en fonction du marché et des facteurs environnementaux. En tant que président de Kotient conseils et de Consultem Services Conseils, il se préoccupe des valeurs attachées aux ressources humaines en TI. Associé et co-fondateur au sein du groupe CxO, il met en place avec son équipe d'ingénieurs et informaticiens des systèmes ingénieux dans les domaines rattachés à Internet et aux technologies High Tech.


Gestionnaire et décideur à la tête de BrassCo Capital, Karol Brassard s'implique dans son rôle d'investisseur privé. Il aide et valorise des entreprises à fort potentiel en leur donnant les moyens techniques et les conseils essentiels à leur stratégie de croissance. Il est notamment un important actionnaire et le président du conseil d'administration de Gtechna, entreprise québécoise experte en logiciels de reconnaissance de plaques d'immatriculations de tous véhicules et de contraventions électroniques. Il est aussi président du conseil d'administration de la société Web Odacia Studio créée pour améliorer la visibilité des entreprises en ligne et leur faciliter l'accès aux réseaux virtuels. Imaginer un nouveau design pour un site commercial ou informatif, réaliser des campagnes marketing est l'affaire de professionnels.


Pour son savoir-faire et son expérience, Karol Brassard s'est vu remettre de nombreuses distinctions dont le prix Arista du jeune entrepreneur du Québec en 1992, le titre de « Top 40 Under 40 » du Financial Post en 1998 et celui de « PDG Technologique de l'année » décerné par Inter logiQ et Desjardins.